top of page

5 « kiffs » de mon job de SEO copywriter

Dernière mise à jour : 27 janv. 2023

Je te dévoile ici les 5 choses que j'aime le plus dans mon job de SEO copywriter, comme la liberté d'horaire, le potentiel créatif et la remise en question permanente.



1. Je travaille quand je veux, d'où je veux.

Enfin, ça c'est la théorie. Disons que contrairement à un commerçant, je ne suis pas tenue à une présence durant un horaire défini. Mais bon, un minimum de disponibilité vis-à-vis de mes clients (qui vivent sur le même fuseau horaire) est tout de même attendu.


J'ai par contre la liberté de faire une pause plus longue durant midi pour cuisiner selon mes envies, sortir m'aérer ou lire un peu, avant de me remettre à rédiger ou à faire des recherches.


Et puis, je peux aussi écrire d'où je veux. Tu veux connaître mes endroits préférés et les lieux exotiques (ou pas...) où j'aime travailler ?

Et oui, je suis ce que l'on appelle une digital nomad.


2. Je rencontre beaucoup de personnes et des profils assez différents.

J'ai fait le choix de travailler davantage pour des clients directs et des PME locales que pour des agences. Cette option stratégique, bien que parfois plus coûteuse en terme de temps, permet de rencontrer la plupart du temps les gens en face à face. C'est incroyablement plus humain et enrichissant. On tente ainsi d'établir une relation de confiance sur du long terme.


3. J'en apprends tous les jours !

Dès le départ, j'ai choisi de me positionner comme rédactrice web généraliste. J'aborde de cette manière, des thématiques très variées comme :

À chaque nouveau client, c'est un nouvel univers à découvrir : un vocabulaire, des problématiques, une saisonnalité...


4. Je dois me former en continu

Le web est un secteur qui évolue très vite. Tous les prestataires dans ce domaine doivent se tenir à jour des nouveautés imposées par Google. Nous devons rester à l'écoute de l'évolution des usages des utilisateurs ou encore des avancées technologiques. On ne peut pas se permettre de rester les bras croisés et de dormir sur ses acquis. Il faut sans cesse se renouveler et « veiller » le web à l'affût des actualités. Bref, je ne m'ennuie jamais.


5. Je crée tous les jours

L'écriture web est une discipline créative. Je m'éclate quotidiennement à décrire, expliquer, communiquer, répéter, convaincre, interpeller... à la recherche de :

  • de sujets qui font mouche

  • d'angles inédits

  • des mots qui touchent ou qui rassurent

  • de titres accrocheurs...

Bref, rédiger des articles de blog est particulièrement grisant. Il faut imaginer de nouveaux axes de communication de façon à proposer des contenus originaux et attractifs.


Vous savez quoi ? En réécrivant cet article (qui date d'avant covid), je suis retombée amoureuse de mon travail ! Il faudrait toujours avoir un article de ce genre dans son portfolio pour le relire quand la motivation décline. Vous ne trouvez pas ?


43 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page